Tesla dévoile son nouveau Roadster : ses performances sont exceptionnelles !

Xavier Trudeau
Novembre 17, 2017

Tesla a profité du dévoilement de son très attendu semi-remorque électrique pour dévoiler une création aux antipodes du transport de masse: son Roadster de deuxième génération. L'autonomie annoncée de 620 miles (soit 1 000 km) est tout aussi surprenante que le reste et elle est réalisable grâce à sa batterie d'une capacité de 200 kWh. Elle devrait être disponible à partir de 2020.

Elon Musk s'attaque au business du transport routier avec un premier semi-remorque au design futuriste. "Le coût d'un camion est extrêmement important", a-t-il reconnu, assurant néanmoins qu'un camion traditionnel au diesel serait "20% plus coûteux qu'un Tesla Semi" en incluant tous les coûts y compris assurances et essence. Equipé de 4 roues indépendantes et d'autant de moteurs, ce 36 t est selon le milliardaire capable de parcourir 800 km "chargé à son poids maximum " et à vitesse d'autoroute ". Autre caractéristique étonnante: ce véhicule aurait une accélération de 0 à 100 km/h de 5 secondes, soit seulement deux secondes de moins qu'un Porsche 911! https://twitter.com/Tesla/status/931384635946184704 "Nous avons conçu le camion Tesla pour qu'il soit aérodynamique comme une balle", a expliqué le patron de Tesla, ajoutant que le confort du chauffeur a aussi été pris en compte.

"Comme 80% de trajets font moins de 400 km (250 miles), ça veut dire qu'on peut aller à sa destination et revenir sans recharger", a encore précisé M. Musk.

Les experts remarquent aussi que des poids lourds et bus fonctionnant aux énergies alternatives comme les piles à hydrogène ou le gaz naturel comprimé existent déjà.

Tesla dévoile son nouveau Roadster et reprend une (grosse) longueur d'avance
Tesla dévoile son modèle de camion électrique

Le constructeur n'a pas donné de détails sur les coûts ou le lieu de fabrication. Il vise fin 2019 pour démarrer la production, même si "Elon Musk n'est pas très bon pour tenir les délais", remarque Rebecca Lindland, analyste de la société de conseil automobile Kelley Blue Book.

Un camion potentiellement autonome Le Semi pourra s'adapter aux remorques standard. Le nouveau venu est beaucoup plus ambitieux dans son positionnement puisqu'il promet de bousculer toute la hiérarchie des voitures de sport actuelles à coups de chiffres plus ébouriffants les uns que les autres.

Des nouveaux produits pour le groupe qui doit encore lancer la fabrication de ses toits solaires à la fin de cette année, accélérer la production de ses trois modèles de voitures (S, X, 3), et surtout devenir enfin rentable.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL