Toulouse : des associations caritatives verbalisées en pleine distribution

Claudine Rigal
Novembre 28, 2017

Le Secours distribue des repas aux personnes les plus pauvres depuis 34 ans, à cet endroit. La municipalité de Toulouse invoque un quiproquo administratif et promet de sortir de cette situation "par le haut". Le Secours Populaire s'en est acquitté et attend la réponse.

Ce dimanche 26 novembre, les bénévoles toulousains du Secours Populaire ont la mauvaise surprise de voir la police municipale les verbaliser.

Ce rendez-vous est une institution.

Seulement voilà, ce dimanche 26 novembre, la police municipale est intervenue sur les lieux afin de verbaliser les deux associations pour "occupation illégale du domaine public ".

" Il y a toujours eu un accord tacite avec la municipalité pour que nous puissions nous installer place du Salin". Pour pouvoir continuer à venir le dimanche matin, nous avons demandé à la mairie un double des clés qui nous a été remis " raconte-t-il auprès de 20 Minutes. Et depuis qu'il y a des travaux sur la place, les bénévoles disposent d'un passe permettant d'ouvrir les barrières. De leur côté, les associations soupçonnent les riverains de vouloir se débarrasser d'eux.

Depuis les critiques se multiplient sur les réseaux sociaux.

Mais la réglementation a également changé, concernant l'occupation de l'espace public. Daniel Rougé, adjoint au maire aux solidarités, et Oliver Arsac, élu en charge de la police municipale, vont rapidement recevoir les associations pour régler le problème.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL