Une adolescente enlevée et torturée par sa famille — Nîmes

Claudine Rigal
Novembre 11, 2017

Les policiers du Gard ont fait preuve d'une grande rapidité d'action et d'une grande efficacité cette semaine. La jeune femme a été embarquée de force dans un véhicule, sous les yeux de plusieurs témoins qui ont assisté à la scène. Son éducateur chargé d'assurer son suivi avait même été frappé alors qu'il tentait de s'interposer.

Le père et les deux frères de l'adolescente ont été arrêtés et sont soupçonnés d'avoir commis des violences sur l'éducateur pour le premier et sur leur sœur pour les deux frères. A partir de là les policiers mettent en œuvre les meilleurs dispositifs de recherche. Elle "était attachée sur une chaise, visage tuméfié et dans l'impossibilité de faire ses besoins", expliquent nos confrères du Midi Libre.

Samedi, le procureur de Nîmes a indiqué que 7 personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire. Les gendarmes de Nîmes, appuyés par ceux du Gard, localisent aussi rapidement le lieu où la fille est détenue.

L'adolescente est retrouvée après avoir passé trois jours attachée à une chaise dans une maison située dans le village de Saint-Chaptes.

Sur place, les deux frères de la lycéenne sont interpellés puis placés en garde à vue. L'enquête explore plusieurs hypothèses dont celle d'un conflit familial sur une histoire d'amour. Sa famille lui aurait reproché ses fréquentations.

Du côté du parquet, celui-ci réclame leur mise en examen pour enlèvement en bande organisée et actes de torture et de barbarie. Le père a été placé en détention provisoire.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL