Beauvois, gardien du temple avec Les Gardiennes

Pierre Vaugeois
Décembre 6, 2017

"Ce genre d'actrices, on trouve ça une fois dans sa carrière", souligne Xavier Beauvois, élogieux. Dans le grand récit national, ils sont les acteurs visibles et célébrés, et les femmes se tiennent à l'arrière-plan, malgré la reconnaissance de la manière dont elles ont fait vivre le pays tout au long du conflit. "J'avais envie de faire un film de guerre, de faire un film sur les femmes", explique le réalisateur, Xavier Beauvois. Il ne les sort pas de l'oubli, mais il les ramène au premier plan, avec l'adaptation de Les Gardiennes (1925) d'Ernest Pérochon, instituteur de la République et romancier de la ruralité du début du XXe siècle. Elles ont conduit les bus, elles ont fabriqué les armes, les munitions.

"Les Gardiennes" racontent l'histoire d'Hortense, propulsée à la tête d'une exploitation agricole. Nathalie Baye et Laura Smet sont... On y suit le destin de deux femmes (Nathalie Baye en matriarche sévère d'une riche ferme limousine et Laura Smet, dans le rôle de sa fille Solange), bouleversé par l'arrivée d'une troisième, Francine (la révélation Iris Bry), une fille de ferme venue les aider pour la moisson.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL