Bientôt Noël : Attention Aux Jouets Connectés, Selon La CNIL

Xavier Trudeau
Décembre 4, 2017

Dans le viseur: la poupée My Friend Cayla et le robot I-QUE.

Au secours... maman, il y a un hackeur dans ma poupée! Difficile de ne pas trouver une catégorie de jouets dont un ou plusieurs modèles n'aient pas une version connectée. De récents scandales ont montré que le secteur n'est pas encore tout à fait au point pour que les plus jeunes puissent s'amuser en toute sécurité.

La poupée Mon amie Cayla.

C'est une association de consommateurs qui a alerté la CNIL en décembre 2016 sur le défaut de sécurité des deux jouets, indique la CNIL. Associés avec application Android ou iOS, ils sont équipés de micro et d'un haut-parleur.

LIRE AUSSI Faut-il avoir peur des jouets connectés?

L'enquête de la Cnil a par ailleurs mis en lumière le fait que le groupe " collecte une multitude d'informations personnelles sur les enfants et leur entourage: les voix, le contenu des conversations échangées avec les jouets (qui peut révéler des données identifiantes comme une adresse, un nom...) ". Il suffit alors d'appeler le téléphone connecté au jouet avec un autre téléphone pour parler avec l'enfant à proximité du jouet.

Gare aux jouets connectés à Noël: la Cnil vient d'adresser une mise en garde publique à un fabricant qui vend deux produits insuffisamment sécurisés.

Plus problématique encore, la distance peut être beaucoup plus grande une fois la première connexion effectuée: les agents de la Cnil ont ainsi réussi à prendre le contrôle de ces jouets alors qu'ils étaient éloignés de 20 mètres.

Le fabricant de jouets dispose de deux mois pour se mettre en conformité avec la loi française sur la protection des données personnelles, sous peine de se voir infliger une sanction au-delà.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL