C'est l'heure des décisions pour le Royaume-Uni — Brexit

Claudine Rigal
Décembre 4, 2017

Le président du Conseil européen Donald Tusk a estimé lundi que l'UE et le Royaume-Uni se "rapprochent" d'un accord dans les négociations sur le Brexit, après avoir parlé au Premier ministre irlandais Leo Varadkar.

M. Tusk a demandé à Mme May de "mettre une offre finale sur la table le 4 décembre au plus tard pour que nous puissions évaluer si des progrès suffisants ont été faits" lors de ce sommet.

La Première ministre britannique, Theresa May, devait présenter à Jean-Claude Juncker puis Donald Tusk des avancées sur les négociations qu'elle espère suffisantes pour entamer les discussions commerciales sur l'après-Brexit. Le pays retenait son souffle ce lundi à la perspective de voir enfin, après des mois de blocage et de tensions, une avancée dans les négociations sur la sortie de l'Union européenne.

Aussi, a-t-il fait comprendre, si la proposition de Londres sur la question de la frontière entre Belfast et Dublin est "inacceptable pour l'Irlande, elle le sera aussi pour l'Union européenne ".

Autre point de désaccord à régler: la frontière irlandaise.

Le retour d'une frontière entre les deux Irlande après le Brexit risquerait de provoquer un choc pour ces deux économies particulièrement imbriquées qui échangent aujourd'hui sans entraves. Une formule qui satisferait davantage Londres.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL