Christopher consulte 300 fois le médecin et subit 13 opérations pour rien — Dallas

Evrard Martin
Décembre 18, 2017

Depuis la naissance de son petit Christopher, Kaylene Bowen-Wright, une Américaine de Dallas, l'a traîné de consultations médicales en hôpitaux pour des maladies dont il ne souffrait pas. Puis au fil du temps, elle a raconté à plusieurs personnes qu'il était atteint d'un cancer et a même tenté de l'inscrire sur une liste de patients en attente d'une greffe des poumons. Accusée d'avoir inventé des maladies à son fils, aujourd'hui âgé de huit ans, une mère de famille a récemment été inculpée pour "coups et blessures". Le tribunal a imposé mercredi une caution de 150 000 $ pour sa libération de la prison de comté à Dallas, en attendant son procès. Les médecins parviennent aujourd'hui à affirmer que l'enfant était en parfaite santé à sa naissance.

Cette affaire a éclaté le mois dernier lorsque la mère a conduit son enfant à l'hôpital déclarant qu'il était victime d'une attaque cardiaque. Seulement voilà: après analyses, ils se sont rendu compte qu'il s'agissait d'une fausse alerte, même si le petit tremblait. Suspectant que les symptômes de Christopher aient été intentionnellement provoqués, ils ont prévenu les services sociaux. Ce type de maltraitance a entraîné des troubles mentaux chez le garçon. alors qu'il n'a jamais été réellement malade. De plus, il est passé trois fois à côté de la mort suite à des infections sanguines dues à ses nombreuses opérations et aux sondes qu'il avait dans le corps pour être nourri. Kaylene Bowen-Wright avait récolté 8000 dollars via une plateforme de soutien pour soigner son fils. "Il a un long chemin devant lui, je déteste le fait qu'il soit passé par tout ça".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL