Chrome pour Windows va bloquer les injections de logiciels tiers en 2018

Alain Brian
Décembre 1, 2017

Après avoir mené une croisade contre les annonces de mauvaise qualité, la lecture automatique du contenu avec du son et les redirections indésirables sur Chrome, Google a annoncé une initiative dune plus petite envergure, mais qui reste néanmoins importante: réduire les plantages de Chrome causés par des logiciels tiers sur Windows. Le changement va concerner les logiciels tiers (comme un antivirus) qui peuvent injecter du code dans Chrome sur Windows. Malheureusement, les utilisateurs de logiciels qui injectent du code dans Windows Chrome sont 15 % plus susceptibles d'avoir des plantages.

Comme pour les autres mesures prises par Google, le blocage de l'injection de code aura lieu en trois phases.

Avril 2018: Chrome 66 commencera à avertir les utilisateurs concernés après un crash, en leur signalant que d'autres logiciels injectent du code dans Chrome et en les guidant pour mettre à jour ou supprimer ce logiciel (photo ci-dessus).

Juillet 2018: Chrome 68 va bloquer l'injection de code venant d'un logiciel tiers.

Janvier 2019: Chrome 72 supprimera cet accès, et bloquera les injections de code. Les logiciels signés par Microsoft, les logiciels d'accessibilité et les logiciels IME ne seront pas touchés et pourront toujours injecter leur code. "Comme pour toutes les modifications de Chrome, les développeurs sont encouragés à utiliser la version bêta de Chrome pour effectuer des tests", a indiqué Hamilton.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL