Cris de singe entendus lors d'un match en Belgique

Evrard Martin
Décembre 28, 2017

Averti une première fois quelques minutes plus tôt pour un jeu dangereux, Ache Agbo a reçu un second carton jaune, synonyme d'exclusion, pour un tacle sur Stojanovic. "Il a tué mon équipe, il m'a tué moi", a réagi l'entraîneur portugais du Standard, Sa Pinto, après la rencontre. Au bout de trois minutes trente, le Nigérian sortait sous les huées du public.

C'est là que tout a dérapé puisqu'en plus des traditionnelles, et donc lamentables, insultes, des cris de singes ont été adressés par les supporters courtraisiens à l'encontre du Nigérian. Excédé par ce comportement, Agbo a fait un doigt d'honneur vers la tribune.

Un épisode fâcheux qui n'est pas sans en rappeler un autre, survenu en 2015.

Ce jeudi, c'est au tour de Christian Kabasele de s'exprimer sur le sujet. Courtrai également! L'international belge évoluait alors sous les couleurs de Genk. Il est temps de prendre des mesures fermes et sérieuses, comme c'est le cas pour les compétitions européennes, pour que ces guignols restent chez eux chaque week-end.

La réaction des supporters de Courtrai n'a pas manqué de faire réagir.

Lors du match qui avait suivi, Kabasele avait inscrit un but face au Standard et l'avait fêté en mimant un singe.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL