French Blue veut se faire appeler "French"

Xavier Trudeau
Décembre 7, 2017

Mais il s'agit d'une étape a priori provisoire.

French Blue change de nom. En prévision du lancement de sa nouvelle rotation vers les États-Unis, la filiale low cost long-courrier d'Air Caraïbes veut éviter toute confusion avec une compagnie américaine. Le Certificat de transporteur aérien (CTA) a été mis à jour par la Direction générale de l'aviation civile française (DGAC), le 27 novembre 2017.

"En effet, lors de la préparation du dossier technique auprès du DOT, une " difficulté juridique " est apparue sur " un possible conflit avec un opérateur US ayant un nom proche ", a expliqué la compagnie dans un courriel.

Les codes IATA et OACI de la compagnie ne sont pas modifiés et restent ainsi respectivement BF et FBU.

La desserte à venir de la Polynésie française pose quelques problèmes à French blue. Basée à New York, JetBlue est une compagnie américaine présente à San Francisco avec cinq lignes domestiques. Mais French blue n'a pas vocation à s'appeler French à terme, même si le nouveau nom devrait conserver sa touche française.

French Blue a prévu de mettre le cap sur Tahiti à partir de 11 mai 2018.

"Ne voulant pas prendre de risques sur un délai d'analyse non défini, nous avons provisoirement déposé notre demande sous le seul nom, réduit provisoirement à 'French' ce qui explique la modification de nos documents opérationnels. En parallèle, nous cherchons à faire évoluer le nom de la compagnie pour faire écho à ces nouveaux horizons et à notre activité de compagnie aérienne, tout en gardant notre ADN français". Il sera exploité en Airbus A350-900, grâce à l'introduction d'un deuxième exemplaire en avril (F-HREV). Les avions pourront accueillir 411 passagers dont 35 en classe premium et 376 en classe économique.

Dans un premier temps, les rotations s'effectueront à raison de deux vols par semaine.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL