GE supprime 12.000 postes dans le monde — Energie

Xavier Trudeau
Décembre 7, 2017

Ce jeudi, le groupe américain a annoncé 12.000 suppressions de postes sur le périmètre mondial de la division Power.

General Electric (GE) a présenté en comité d'entreprise européen un projet portant sur la suppression de 4500 postes dans ses activités Énergie, un plan dont la France serait épargnée, selon une information dévoilée par nos confrères des Échos mardi 5 décembre. " Les marchés de l'énergie traditionnels, notamment le gaz et le charbon, connaissent un ralentissement ", poursuit GE, citant à la fois les ventes de produits et les services.

Des sources du secteur avaient rapporté mercredi à Reuters que le conglomérat américain supprimerait 4.500 emplois en Europe, afin de réduire la voilure dans ses activités de production d'électricité en difficulté.

En Allemagne, la restructuration prévue touchera environ 1.600 emplois sur les sites de Mannheim, Stuttgart, Berlin, Mönchengladbach et Cassel.

Le nouveau PDG de General Electric, John Flannery, coupe à la hache dans ses effectifs.

L'action GE monte de 0,6% en avant-Bourse en réaction à cette annonce mais elle est en recul de 44% depuis le début de l'année.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL