Importante manifestation dans la bande de Gaza — Statut de Jérusalem

Claudine Rigal
Décembre 17, 2017

Mais il s'isolait encore un peu plus sur la scène internationale et prenait le risque d'anéantir les timides espoirs de reprise des discussions de paix entre Israéliens et Palestiniens. Des photographes de Reuters ayant vu l'homme tomber ont pu constater qu'il tenait un petit couteau et portait ce qui ressemblait à une ceinture d'explosifs. C'est là qu'un des Palestiniens a été tué par balles lors des heurts et des dizaines ont été blessés, dont certains grièvement, selon les secours.

L'armée sioniste a indiqué avoir répondu à des manifestations "violentes" en plusieurs points près de la frontière, auxquelles ont pris part selon elle 3500 Palestiniens.

Les protestataires ont incendié des pneus et jeté des pierres et des cocktails molotov contre les forces de sécurité. Deux membres du Hamas ont été tués dans une frappe de représailles israélienne.

"Le parti politique Hamas, qui avait exhorté à une " nouvelle intifada " aussitôt après l'allocution du président américain Donald Trump sur Jérusalem le 6 décembre, a appelé à faire de chaque vendredi une " journée de rage ". Deux peuples, les Israéliens et les Palestiniens, se disputent le même territoire depuis 69 ans et veulent que Jérusalem soit leur capitale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL