"J'en ai marre" — Clément Grenier (Lyon)

Solenn Plantier
Décembre 17, 2017

Que devient Clément Grenier? Une situation très difficile pour celui qui n'est presque jamais retenu dans le groupe par Bruno Genesio. Interrogé par le Canal Football Club dimanche, le natif d'Annonay n'a pas caché son mal-être. Je ne vais pas mentir, je suis malheureux. Le joueur rhodanien perd peu à peu la flamme: "ce n'est plus ma passion, c'est mon métier". Pour moi, la passion c'est être sur le terrain avec les potes, jouer au foot, devant notre public, être encouragé. "J'en ai marre. Je veux jouer, je suis un compétiteur, (.) j'ai encore beaucoup d'objectifs, je suis ambitieux, je n'ai que vingt-six ans et je sais que j'ai encore de l'avenir". Je n'ai plus de blessure.

L'ancien international n'a plus été titularisé en Ligue 1 depuis un an et demi. Dans une interview accordée au CFC, le milieu de terrain est revenu sur sa situation à l'OL. Le joueur se sent abandonné. "J'ai souvent discuté avec Bruno Genesio depuis qu'il est arrivé, explique-t-il". Je dois être évalué comme les autres, malheureusement j'ai l'impression que ce n'est pas le cas. "Tout le monde a cette image de moi, j'aimerais leur prouver sur le terrain mais je ne peux pas". Moi, ça fait très longtemps que je n'ai pas eu cette chance-là. C'est simplement un constat, je ne suis pas là pour faire la polémique, ce n'est pas du tout mon état d'esprit. En fin de contrat en juin prochain, le Rhodanien souhaite partir, et vite: "j'ai des contacts avec des clubs qui ne comprennent pas pourquoi je ne joue pas. J'ai eu une belle expérience l'année dernière à la Roma, je pourrais être un bon renfort pas cher pour certains clubs". "J'ai des fourmis dans les jambes, ça me démange, j'ai envie de jouer et j'ai envie d'être considéré". Mais pour trouver preneur dès cet hiver, le Lyonnais sera sûrement obligé de voir ses prétentions à la baisse.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL