Johnny Hallyday et le foot, c'était aussi ça — Carnet

Pierre Vaugeois
Décembre 6, 2017

Au-delà de sa carrière de chanteur et d'acteur, Johnny Hallyday a aussi vécu une vie de sportif à toute vitesse, jusqu'à sa mort, dans la nuit de mardi 5 à mercredi 6 décembre. L'idole des jeunes n'avait pas une relation très poussée avec le monde du sport et restera associé à ce fameux hymne pour la Coupe du monde 2002. Si sa chanson "Tous ensemble" allait faire un véritable carton, se hissant même en tête du Top 50, elle n'allait pas porter chance aux Bleus, piteusement éliminés dès le premier tour du Mondial en Corée du Sud.

Lors de la promotion de ce single au JT de TF1, Johnny Hallyday, dont les concerts au Stade de France ou au Parc des Princes sont restés dans la mémoire de ses fans, fera d'ailleurs une boulette restée célèbre, lorsque Claire Chazal lui demandera s'il connaît les footballeurs français. "Je l'adore", avait-il affirmé. Et ce avant d'écoper de 32 heures de pénalité le lendemain après un accident et s'être trompé de tracé.

Le sport et Johnny, ce n'est pas spécialement la plus grande histoire d'amour. Une performance qui passera plus inaperçue que sa phrase mythique, prononcée fatigué à l'issue d'une spéciale: "Tu te rends compte que si on n'avait pas perdu une heure et quart, on serait là depuis une heure et quart".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL