L'aéroport d'Atlanta paralysé plusieurs heures après une panne d'électricité géante — Etats-Unis

Claudine Rigal
Décembre 18, 2017

Les voyageurs de passage à Atlanta, ce dimanche, se souviendront de l'aéroport international Hartsfield-Jackson.

Très vite, sur les réseaux sociaux, les images de couloirs plongés dans le noir, ou éclairés par une faible lumière filtrée par les fenêtres, ont circulé. Les salles d'attente ont vite été remplies de milliers de passagers, attendant leur vol, mais attendant aussi qu'on leur donne des informations plus précises.

Des centaines de vols ont été retardés ou annulés, ont indiqué des sites spécialisés dans le trafic aérien, estimant que 80 % des vols au départ ou à l'arrivée d'Atlanta étaient en retard.

La compagnie aérienne Delta Air Lines, basée à Atlanta, a été sans surprise la plus affectée: près de 900 vols ont été annulés dimanche, 48 étant déroutés vers d'autres aéroports; tous les vols intérieurs et régionaux prévus vers Atlanta ont été stoppés avant leur décollage, et elle anticipe pour ce lundi un programme amputé de 300 vols. Hors compagnies américaines, la panne a par exemple affecté sur les lignes intercontinentales les vols d'Air France, Lufthansa ou British Airways. L'autorité fédérale de l'aviation a en effet interdit aux avions de se poser.

Une panne d'électricité a causé un disfonctionnement conséquent dans le fonctionnement du plus grand aéroport d'Atlanta, dans l'État de Géorgie, aux États-Unis, ayant causé dimanche l'annulation de plus de 1.100 de vols. À l'heure actuelle, la panne a été réparée tandis que l'aéroport a repris son fonctionnement normal.

Neuf heures après le début de la panne, les responsables de l'aéroport annonçaient que tous les passagers avaient été débarqués des avions; une heure plus tard, le courant avait été rétabli dans la plupart des terminaux.

"Personne, ni personnel ni passagers, n'a été mis en danger", a souligné Georgia Power. Peu avant 20 heures, heure locale, la société a assuré que l'électricité était revenue dans l'un des halls.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL