La stèle d'Abel Chennouf, tué par Merah, profanée — Gard

Claudine Rigal
Décembre 8, 2017

C'est son père, Albert Chennouf, qui a constaté la profanation. La photo du parachutiste a en effet été brisée.

Elles ont été constatées jeudi matin par le père du soldat qui appartenait au 17e régiment du Génie parachutiste de Montauban. Trois d'entre eux, Imad Ibn-Ziaten, Mohamed Legouad et Abel Chennouf sont décédés. Loïc Liber, lui, a été grièvement blessé et garde de graves séquelles. La ville a déposé plainte. L'enquête ouverte sera chargée de retrouver l'identité du ou des auteurs des faits.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL