La Syrie rejoindra les négociations de Genève

Claudine Rigal
Décembre 7, 2017

Les négociations avaient débuté le 28 novembre à Genève et connu une pause pendant le weekend dernier. L'invitation adressée par l'ONU au gouvernement syrien pour la reprise des négociations était "toujours à l'étude chez les dirigeants syriens", selon le journal syrien Al Watan. Avant son départ de Genève, le négociateur en chef de l'équipe gouvernementale syrienne, Bachar al Djaafari, avait critiqué l'opposition, qui réclame la mise à l'écart du président Bachar al Assad préalablement à la formation d'un organe de transition.

"Tant que l'autre partie tiendra ce langage (.) il n'y aura aucun progrès", avait-il souligné, qualifiant la position de l'opposition de "provocatrice" et "irresponsable". Il souhaite concentrer cette fois les négociations sur la rédaction d'une nouvelle Constitution et sur l'organisation d'élections législatives sous la supervision de l'ONU.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL