L'AMF met en garde contre le site internet crowd

Xavier Trudeau
Décembre 5, 2017

L'envolée du cours du bitcoin, qui a passé les 10 000 dollars la semaine dernière, fait des curieux. Or avec une telle flambée, il peut être difficile de résister à l'appel de la crypto-monnaie. Libre à vous, mais c'est à vos risques et périls. Car pour les deux autorités, cet actif est extrêmement volatil et ne bénéficie d'aucun filet de sécurité.

" Le Bitcoin a vu sa valorisation croître brutalement".

En outre, l'AMF comme l'ACPR ont tenu à rappeler que les Bitcoins ne sont pas, " au sens juridique du terme ", ni des monnaies ni des moyens de paiement.

De manière générale, le gendarme de la Bourse invite les particuliers à vérifier que l'intermédiaire financier qui propose ou conseille des investissements financiers figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France.

En investissant sur des bitcoins, les épargnants doivent garder à l'esprit qu'ils " s'exposent à des risques de perte très élevés en cas de correction à la baisse et ne bénéficient d'aucune garantie ni protection du capital investi ".

Le bitcoin, dont le cours a été multiplié par dix en moins d'un an, est un "actif spéculatif, parfois qualifié à tort de "monnaies" virtuelles ou "crypto-monnaies", soulignent l'AMF et l'ACPR, qui "recommandent aux épargnants la plus grande vigilance avant d'envisager d'y investir une partie de leur épargne".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL