L'australopithèque Little Foot, 3,67 millions d'années, enfin sortie de sa gangue

Alain Brian
Décembre 7, 2017

Il a fallu 20 ans au professeur Ron Clarke et à ses collègues Stephen Motsumi et Nkwame Molefe, pour sortir Mme Little Foot de sa gangue de pierre de la grotte de Sterkfontain, en Afrique du sud. "Les os étaient extrêmement fragiles", a-t-il raconté à l'AFP, précisant avoir agi "comme un chirurgien". Mais Little Foot est significativement plus complet que Ardi.

Reconstitué à 90%, Little Foot est aujourd'hui le squelette le plus complet d'un humanoïde âgé de plus d'un million et demi d'années à la disposition des chercheurs.

Comme Lucy, qui vivait dans l'actuelle Éthiopie il y a 3,2 millions d'années, Little Foot est une australopithèque, mais d'une espèce un peu différente, appelée Australopithecus prometheus.

"Ce que Little Foot nous montre, c'est que l'image représentée dans nos livres de nos ancêtres marchant à quatre pattes puis se relevant progressivement est totalement fausse", a expliqué Ron Clarke. Cette découverte de longue haleine confirme que l'Afrique du sud est l'un des berceaux évolutifs les plus importants pour les origines humaines. "Nos ancêtres se tenaient déjà debout lorsqu'ils vivaient dans les arbres et lorsqu'ils en sont descendus, ils marchaient debout".

L'observation de ses dents lui a également permis d'affirmer que Little Foot était une femme âgée "d'environ 30 ans".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL