" Le dossier de la mémoire n'est pas simple " — Ouyahia à Paris

Alain Brian
Décembre 8, 2017

Le premier ministre algérien, en visite à Paris, salue une " percée " quant au dossier sensible de la " mémoire " franco-algérienne.

" Nous avons naturellement abordé la mémoire".

"La visite du président Macron à Alger a permis de débloquer deux dossiers".

Le premier ministre co-présidera les travaux de la 4ème session du Comité intergouvernemental de Haut Niveau avec son homologue français Édouard Philippe.

En effet, pour Ahmed Ouyahia, l'Algérie ne soulève pas le dossier du passé "pour enfermer les relations algéro-françaises dans le passé mais pour alléger la démarche commune vers l'avenir". S'il l'était, il aurait été soldé durant les 55 ans qui se sont écoulés déjà.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL