Le FMI approuve un décaissement de 40,2 millions de dollars — République centrafricaine

Evrard Martin
Décembre 27, 2017

"La performance du Cameroun dans le cadre de la FEC a été globalement satisfaisante".

D'après cette institution financière de Bretton Woods, atteindre les objectifs de déficit peut être difficile dans le contexte de recettes plus faibles que prévu et de pressions sur les dépenses en 2018 et 2019. En tout état de cause, le FMI réitère que "pour atteindre les objectifs du programme, des efforts accrus pour élargir la base des recettes non pétrolières et mieux hiérarchiser les dépenses seront essentielles tout en préservant les dépenses sociales ".

Selon lui, les autorités centrafricaines " ont mis en œuvre leur programme de réformes en s'efforçant par ailleurs de rétablir progressivement la sécurité dans d'autres centres urbains afin de créer des espaces de stabilité, de reconstruction et de croissance ".

C'est depuis juin 2017 que le Cameroun a conclu avec le FMI l'accord portant Facilité élargie de crédit, d'un montant total de 390 milliards de francs CFA.

Le Conseil d'administration du FMI s'est dit satisfait du respect du Gabon de toutes les conditions imposées par les bailleurs de fonds sur la poursuite de ce programme étalé sur trois ans, en particulier de l'adoption de réformes courageuses du pays visant à assainir les finances publiques, apurer une large partie de sa dette intérieure et gérer correctement les crédits. Le Gabon vient d'en signer tandis que des missions du Fonds se sont récemment rendues en Guinée équatoriale et au Congo. La Centrafrique et le Tchad ont déjà un programme avec le FMI.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL