Le fondeur s'attaque aux iPhone X et iPhone 8 — Apple vs Qualcomm

Alain Brian
Décembre 1, 2017

5 brevets sont concernés par cette énième plainte, des brevets qui brassent large puisqu'il est question d'un système de réception radio-fréquence, de la réduction des " bruit "s de communication, de gestion de l'efficience énergétique à partir du processeur, ou bien encore de l'amélioration de l'image en utilisant des informations de profondeur (le double capteur des iPhone 7/8 Plus et X est concerné).

En juillet dernier, Qualcomm initiait une procédure en justice à l'encontre d'Apple au motif que le fabricant aurait enfreint une poignée de brevets portant sur des dispositifs d'économie d'énergie.

"Apple peut importer des iPhones (indépendamment du fournisseur de modems) qui ne violent pas les brevets revendiqués dans cette action, mais Apple n'a aucun droit inhérent à enfreindre les brevets essentiels de Qualcomm par la vente de ses iPhones " a justifié Qualcomm. Concrètement, la Pomme explique que si les Snapdragon 800 et 820 peuvent adapter leur consommation ou se mettre partiellement en veille, c'est grâce à des technologies made in Cupertino. Qualcomm a ensuite porté plainte en affirmant que les iPhone 7, iPhone 8 et iPhone X enfreignaient aussi plusieurs brevets. Quoi de mieux que cet exemple pour illustrer ce proverbe. Pourtant partenaires depuis des années, les deux entreprises n'ont pas fini de se rentrer dedans.

Au total, Qualcomm aurait extorquerait 1 milliard de dollars à Apple, ce que la société exige maintenant dans sa plainte déposée ces derniers mois. Sachant que l'iPhone X connaît actuellement un succès impressionnant, cela pourrait faire très mal à Qualcomm.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL