Le ministère de l'Économie poursuit Amazon en justice

Xavier Trudeau
Décembre 18, 2017

Celle-ci a constaté les pratiques abusives d'Amazon, qui use largement de sa position dominante.

Selondes informations du "Parisien ", cette plainte a été déposée devant le tribunal de commerce de Paris à la suite d'une enquête de deux ans de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) sur les plates-formes Internet. "Pour vendre sur la plate-forme et profiter de ses 3,5 millions de visiteurs par jour en France, les plus de 10 000 entreprises hexagonales inscrites sur le site ont intérêt à se plier en quatre" résume Le Parisien.

"Amazon peut changer les contrats quand bon lui semble".

Le géant du e-commerce pratiquerait également des suspensions automatiques si les vendeurs ne répondent pas aux standards exigés par le roi de la satisfaction client. "Si un fournisseur enregistre, par exemple, des avis négatifs, Amazon risque automatiquement de fermer son compte", avance le quotidien. D'autres plates-formes de commerce en ligne, Cdiscount et Rue du Commerce, auraient pour leur part été rappelées à l'ordre.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL