Le prince saoudien acquéreur de la demeure la plus chère au monde

Xavier Trudeau
Décembre 17, 2017

La luxueuse propriété a été cédée en septembre 2015 pour 275 millions d'euros par la société française spécialisée dans l'immobilier de luxe Daniel Féau, membre du réseau Christie's.

Mohammed ben Salmane, le nouvel homme fort d'Arabie saoudite, qui se veut le chantre de l'anticorruption, est le mystérieux acquéreur du Château Louis XIV, à Louveciennes (Yvelines), affirme le New York Times (NYT). Rien n'avait à l'époque filtré sur le nom du nouveau propriétaire, si ce n'est qu'il était "du Moyen-Orient".

La propriété, construite en 2011 sur la commune de Louveciennes (Yvelines), a été baptisée en hommage au "Roi-Soleil". Des lustres jusqu'aux fresques peintes à la main, en passant par les moulures dorées à la feuille, ce château bâti sur un terrain de 23 hectares mêle un univers inspiré du "Grand Siècle", et toutes les installations modernes: salle de cinéma, cave à vin, aquarium géant, piscine.

Selon le New York Times, Mohammed ben Salmane a acheté le château par le biais d'intermédiaires. Les sociétés françaises qui détiennent la propriété sont gérées par une firme luxembourgeoise, Prestigestate SARL, elle-même contrôlée par l'entreprise Eight Investment.

Thamer Nassief, qui se présente sur le site LinkedIn comme "président des affaires privées du prince héritier", est un des directeurs à la fois d'Eight Investment et de Prestigestate, ajoute le NYT sur son site internet. Ce dernier serait aussi l'acheteur du tableau du Christ intitulé "Salvator Mundi" de Leonard de Vinci et d'un yatch à 500 millions de dollars, selon le quotidien américain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL