Le sénateur américain Al Franken, accusé de gestes déplacés, va démissionner (discours)

Claudine Rigal
Décembre 7, 2017

L'entourage d'Al Franken a indiqué qu'il ferait une annonce jeudi.

L'ancienne étoile montante du Parti démocrate a annoncé sa décision lors d'un discours sur le parquet du Sénat.

Ces appels à la démission surviennent après qu'une septième femme se fut confiée à Politico pour accuser Al Franken d'avoir tenté de l'embrasser de force en 2006.

Franken est un ancien comédien qui avait été élu de justesse au Sénat en 2008.

M. Franken, un humoriste connu avant son élection, a déjà présenté ses excuses plus d'une fois pour son comportement passé, mais il avait refusé jusque-là de démissionner.

Au moins huit femmes lui reprochent d'avoir eu des comportements inappropriés à leur endroit. Parlant de "moment charnière" dans la société américaine, la sénatrice a estimé qu'Al Franken devait "dire clairement que tout mauvais traitement envers les femmes est inacceptable dans notre société en démissionnant". Pour Bernie Sanders, "la conversation actuelle n'est que le sommet de l'iceberg" dans le débat sur le harcèlement sexuel aux Etats-Unis. "C'est une décision difficile car c'est un bon sénateur et un ami". Il est évident que c'est un problème profondément néfaste et persistant, et qui dure depuis longtemps. Il est le second membre du Congrès à abandonner son mandat en deux jours, après John Conyers, doyen démocrate de la Chambre accusé de harcèlement sexuel répété sur des collaboratrices.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL