Les propulseurs de Voyager remis en service

Alain Brian
Décembre 3, 2017

Les propulseurs servent à orienter Voyager 1 dans une direction propice pour que ses antennes puissent communiquer avec la Terre.

En 2014 les experts de la NASA ont commencé à remarquer une diminution de l'efficacité des moteurs principaux: il fallait plus d'énergie pour faire fonctionner l'appareil dans l'espace.

"Grâce à ces moteurs, qui fonctionnent toujours après 37 ans sans utilisation, la durée de vie de Voyager 1 peut être prolongée de 2 à 3 ans", explique une responsable de la NASA.

L'objectif principal de Voyager 1 à l'époque était de collecter des données sur les systèmes de Jupiter et de Saturne avec une emphase particulière sur la lune principale de cette dernière, Titan. Voyager 1 a quitté en août 2012 l'héliosphère, la région de l'espace placée sous l'influence magnétique du Soleil, et poursuit sa route depuis lors dans le milieu interstellaire. L'engin file dans le vide spatial à environ 17 kilomètres par seconde et se trouve présentement à environ 21 milliards de kilomètres de notre planète.

" Si vous essayez de démarrer une voiture qui est restée dans un garage pendant des décennies, vous ne vous attendrez probablement pas à ce que le moteur démarre", a ainsi souligné la NASA, avant de rappeler que les moteurs en question étaient silencieux depuis novembre 1980.

Les ingénieurs de l'agence spatiale américaine ont donc dû " examiner les logiciels qui avaient été codés dans un langage obsolète", mentionne l'ingénieur en chef Chris Jones.

Les scientifiques ont ensuite attendu pendant 19 heures et 35 minutes que le résultat de leur test parcourt, à la vitesse de la lumière, l'immense distance séparant la sonde de la Terre, avant de constater mercredi le succès de leur mission.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL