Les salaires des non-cadres ont progressé de 0,9% en 2017

Xavier Trudeau
Décembre 6, 2017

Cette étude, qui s'appuie sur l'analyse de 1,2 million de fiches de paie de salariés intérimaires ayant travaillé dans 32 000 entreprises, montre qu'en moyenne, leurs rémunérations a augmenté en moyenne de 0,9% par rapport à la même période de 2016.

Au premier janvier dernier, le Smic (salaire minimum) a été augmenté de 0,93% par le gouvernement pour s'aligner notamment sur l'inflation.

En moyenne un salarié non-cadre a touché 1579 euros brut en 2017. Évidemment, des disparités parfois importantes apparaissent quand on regarde les chiffres d'un peu plus près. Les professions ayant un statut de cadre (infirmières, enseignants) n'ont pas bénéficié de grand chose cette année en termes de hausse de salaire avec une maigre progression de 0,1%. Les ouvriers non qualifiés voient leur salaire progresser de 0,9%.

Les salaires ont également augmenté diversement selon les secteurs: 1% dans l'industrie, 0,7% dans les services et 0,8% dans la construction.

Mais le salaire des professions intermédiaires avant le statut cadre (enseignants, infirmières, etc...) a lui quasi-stagné (0,1%), pour représenter 1.781 euros bruts en moyenne.

Cette étude repose sur l'analyse de plus de 1,2 million de fiches de paie de personnes employées en 2017 comme intérimaires dans 32.000 entreprises, et rémunérées au même niveau qu'un salarié non-cadre titulaire, comme le prévoit la loi.

Les disparités existent aussi entre hommes et femmes. Les salaires ont également cru diversement selon les secteurs: + 1% dans l'industrie, + 0,7% dans les services et + 0,8% dans la construction.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL