Les tarifs exorbitants des gynécologues en France

Evrard Martin
Décembre 27, 2017

Près de la moitié des 3.000 gynécologues exerçant dans les 100 plus grandes villes de l'Hexagone font payer au moins 60 euros la consultation standard, soit le double du tarif de la Sécurité sociale fixé à 30 euros, d'après les données récoltées depuis le site de l'Assurance maladie par Le Monde mercredi.

La gynécologie fait partie des cinq spécialités - gériatrie, psychiatrie, stomatologie, gynécologie obstétrique - les plus gourmandes en dépassements d'honoraires.

Jusqu'à 150 euros dans les quartiers huppés. À Paris, ce ratio tombe à 18%. Dans la capitale, le tarif moyen est particulièrement élevé, à 70,30 euros. Et près d'un quart (23 %) demande plus de 90 euros, soit au moins trois fois le tarif " Sécu "! Surtout, sur l'ensemble de la France, relève le quotidien du soir, " seul un gros tiers (38,5 %) des spécialistes ne fait payer que 30 euros pour une consultation de... Dans les dix plus grandes villes, sauf Nantes et Toulouse, elle dépasse les 45 euros. Sa branche médicale se classe même en tête de l'observatoire des pratiques tarifaires publié par la Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM), le 29 novembre, tandis que sa branche chirurgicale (l'obstétrique) est cinquième. À Paris, ce taux monte à 156%. Une pratique tarifaire qui incite certaines femmes, notamment les plus précaires comme les étudiantes et les retraitées, à renoncer à leur suivi gynécologique.

La pénurie de gynécologues est l'autre volet de l'enquête publiée par Le Monde. Quant au Syndicat national des gynécologues et obstétriciens de France (Syngof), le problème vient plutôt de la "difficulté à trouver un gynécologue". Dans celui-ci, il est montré que le nombre de ces spécialistes a chuté de 41,6 % entre 2007 et 2017.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL