L'UA remet en question la décision des États-Unis sur Jérusalem

Claudine Rigal
Décembre 8, 2017

Trump a promis qu'il reconnaîtrait Jérusalem capitale d'Israël, durant la campagne des présidentielles.

"Comme attendu, le président américain a décidé, ce mercredi, de reconnaître Jérusalem comme nouvelle capitale de l'État hébreu, en lieu et place de Tel-Aviv, malgré les avertissements des Schtroumpfs arabo-musulmans". Une fois n'est pas coutume, l'Union africaine via un communiqué parvenu à la rédaction d'Info241, s'est dite indignée de la décision américaine controversée, réitère sa solidarité avec le peuple palestinien et son soutien à sa quête légitime d'un État indépendant et souverain ayant Jérusalem-Est comme capitale.

" Cette décision est condamnée en ce sens qu'elle est contraire au consensus international fort qui affirme que le statut de Jérusalem doit être déterminé par un processus de négociation entre l'Etat d'Israël et l'Etat de la Palestine", indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères ce jeudi. Il regrette cette décision qui ne fera qu'accroître les tensions dans la région et au-delà et compliquer davantage la recherche d'une solution au conflit israélo-palestinien.

L'UA a en outre appelé au renforcement des efforts internationaux pour trouver une solution juste et durable au conflit israélo-palestinien, "fondée sur l'existence de deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité", conformément aux déclarations de l'Union africaine et des Nations Unies. Israël et la Palestine revendiquent Jérusalem comme leur capitale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL