Montpellier : Stéphanie Jannin partiellement condamnée pour prise illégale d'intérêt

Evrard Martin
Décembre 6, 2017

L'ancienne adjointe à l'urbanisme à la mairie de Montpellier, était poursuivie pour deux affaires.

Dans la seconde affaire - le vote d'une subvention à une association d'architectes présidée par son mari - elle est condamnée à une amende de 5 000 euros. "Il n'y a pas d'atteinte à la probité ou à l'intérêt général", estime-t-il par ailleurs. Aux législatives, c'est la seule candidate LREM de l'Hérault qui avait été battue.

"On se plie aux décisions de justice", a pour sa part réagi Thierry Teulade, président de l'association "Les enfants de la colline", qui s'était porté partie civile dans cette affaire. Sitôt la décision connue, le 4 décembre, Philippe Saurel l'a réintégrée à ses côtés, dans de nouvelles fonctions. Une condamnation "pour une erreur technique et administrative", fait valoir son avocat.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL