On a trouvé des os du Père Noël — Lyon

Evrard Martin
Décembre 7, 2017

Un fragment d'os faisant partie de ses reliques a été analysé par des archéologues de l'université d'Oxford.

Les chercheurs tirent cette conclusion d'une analyse d'un micro-échantillon du fragment osseux, sur lequel ils ont aussi réalisé une datation par le carbone 14.

À quelques semaines de Noël, des scientifiques de l'université d'Oxford affirment qu'un fragment d'os pourrait être celui de Saint Nicolas, évêque de Myre mort autour de 345 qui a inspiré le célèbre "Père Noël". Il est né à Patara, au sud-ouest de l'actuelle Turquie (tout près d'Antalya), et a vécu dans l'emblématique cité de Myre, rebaptisée Demre.

"Le personnage du Père Noël tel qu'on le connaît aujourd'hui, avec son traîneau et ses rennes, date seulement du XIXe siècle". La plupart de ses restes sont conservés à la basilique de San Nicola, à Bari, en Italie, depuis 1087, et plus de 500 fragments d'os sont conservées à Venise.

L'os en question est un morceau de pelvis (voir tweet ci-contre). La relique vient de Lyon et appartient à Dennis O'Neill, un prêtre catholique vivant dans l'Illinois, aux États-Unis. Au fil du temps, des églises du monde entier ont acquis des morceaux de reliques, qui ont alors un grand nombre de propriétaires différents. La prochaine étape de l'étude d'après les chercheurs est d'analyser les autres fragments situés à Bari, mais aussi à Venise.

L'objectif selon le Dr Georges Kazan, responsable de l'équipe, est de montrer que ces restes osseux proviennent bien du même individu.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL