Ouverture d'un café de torréfaction à Shanghai — Starbucks

Xavier Trudeau
Décembre 6, 2017

Starbucks s'est inspiré du concept haut de gamme de " Reserve Roastery " développé dès 2014 à Seattle.

Howard Schultz a souligné qu'en plus d'étendre son offre alimentaire en Chine, la firme envisage également d'avoir des points de vente Rocco Princi Bakery en plus de la présence de l'unité de cuisson du pain de Milan pour le Roastery chinois. Dont certains crus de café introuvables ailleurs, comme celui du Yunnan, région plus connue pour ses thés.

Plusieurs expériences de réalité augmentée seront offertes aux clients, comme la possibilité de visualiser sur leurs smartphones les différentes étapes de la transformation de la fève de café.

"Souvent baptisé le " Willy Wonka " du café (du nom du patron de la chocolaterie rendue célèbre par le film " Charlie et la chocolaterie ") ce concept de magasin haut de gamme se veut tout à la fois un lieu de vente et de consommation, mais aussi un espace où les clients peuvent assister virtuellement à la torréfaction et la préparation du café. Comme dans tous les autres Starbucks du pays, les clients pourront régler leurs consommations via leur smartphone, en utilisant l'application Alipay, développée par Alibaba, ou WeChat, développée par Tencent. Starbucks compte déjà plus de 600 boutiques à Shanghai, soit sur le plan mondial le plus grande nombre de magasins pour une ville. Et la chaîne de café américaine n'entend pas arrêter son développement à l'international en si bon chemin. Le Roastery ouvrira également ses portes à Milan, New York et Tokyo.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL