Prison ferme pour la nounou qui s'est fait passer pour morte — Nantes

Xavier Trudeau
Décembre 6, 2017

Comme c'est le cas depuis quelques années, les assureurs vont faire grimper le montant des cotisations pour les Français. Les assurances habitation et automobile, obligatoires en France, sont concernées: en 2018 elles vont coûter plus cher. "Les mutualistes ont fait beaucoup d'efforts pour réduire leurs structures de coûts ces dernières années, donc ils peuvent commencer à réinjecter en compétitivité tarifaire les efforts qu'ils ont faits", estime Cyrille Chartier-Kastler, président de Fact & Figures.

À trois semaines des fêtes de fin d'année, tout le monde ne fait pas forcément de cadeaux: l'assurance habitation devrait augmenter en 2018 de 1% à 2% en moyenne. "Cela fait deux ans qu'ils se serrent la ceinture sur les augmentations (de tarifs) pour contenir leurs parts de marché", estime dans une note Christophe Triquet, spécialiste des assurances chez le courtier en crédit Meilleurtaux. Des projections confirmées par les premières annonces des assureurs.

Certains assureurs semblent penser différemment comme la MACSF: +5 % pour les contrats habitation. La Matmut va relever ses tarifs de 2,7%. Une hausse est prévue également sur les contrats auto, +2 %, mais seulement sur les nouveaux clients, les anciens bénéficiant d'un gel. Allianz n'a pour l'instant dévoilé que la hausse des tarifs habitation: +3 %.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL