Réseaux sociaux Instagram prend la défense des animaux

Alain Brian
Décembre 7, 2017

Avec ce message automatique, Facebook, propriétaire d'Instagram, espère contribuer à la protection des animaux menacés et du milieu naturel. "Vous recherchez un hashtag qui pourrait être associé à des publications encourageant des comportements nuisibles pour les animaux ou l'environnement", informe Instagram.

Désormais, si vous voulez faire un selfie avec un animal sauvage et le poster sur Instagram, ou si vous cherchez un contenu s'y rapportant avec le hashtag ad hoc, vous devrez désormais en passer par un avertissement sur la protection de la faune sauvage.

Pour autant, si Instagram n'interdit pas encore ce type de clichés, le service entend éduquer ses utilisateurs comme l'affirme sa porte-parole Emily Cain à National Geographic (lien en anglais): "Il est important pour notre communauté d'être plus consciente, nous essayons de faire notre part pour l'éduquer".

" Avec plus de 700 millions d'utilisateurs et 92 millions d'images mises en ligne sur son site chaque jour, Instagram a le pouvoir de faire évoluer le débat sur l'utilisation des animaux sauvages en tant qu'accessoires dans les photos ", écrit la Société mondiale de protection des animaux. Trois noms incontournables qui ont forgé ma geekitude grâce à leur génie: John Carpenter, Shigeru Miyamoto et Steve Jobs.

Rédacteur sur les plateformes Geeko et Belgium-iPhone, je suis un cinéphile acharné ainsi qu'un authentique gamer, amateur de technologies.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL