Retraités agricoles. La Sécu réclame un trop perçu

Xavier Trudeau
Décembre 8, 2017

"Nous avons effectivement commis une erreur que nous regrettons et nous essayons de mettre en oeuvre l'ensemble de ce que nous pouvons faire pour pouvoir la rattraper sans tarder", explique Franck Duclos, directeur délégué aux politiques sociales à la caisse centrale de la mutualité sociale agricole (la MSA, la sécu des agriculteurs).

Pas mois de 250.000 personnes seraient concernées et vont devoir rembourser en moyenne 346 euros. Au maximum, ce trop-perçu est de 412 €. Face à cette erreur, la Confédération paysanne demande un traitement humain de la part de la MSA. Cette situation a sucité de vives réactions chez certains syndicats agricoles.

Le syndicat "accompagnera tous les retraités qui veulent faire un recours afin que l'issue soit humainement traitée". La caisse de sécurité sociale agricole -qui admet être seule responsable- a d'ores et déjà confirmé qu'elle ne demandait pas le remboursement intégral de la somme en une seule échéance, avec un échelonnement possible sur trois à quatre mois.

Les agriculteurs concernés ont en outre jusqu'au 31 décembre pour engager le processus de rétrocession de cette somme avant qu'elle ne soit pris en compte dans leur imposition, et qu'ils se retrouvent donc fiscalisés sur une somme qu'ils devront rembourser par la suite. Le Modef, quant à lui, exige qu'il ne soit réclamé aucun remboursement à ces retraités. "On a fait une erreur, on essaye de s'adapter", conclut-il.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL