Traqué par des chasseurs, un cerf finalement sauvé par des habitants — Oise

Claudine Rigal
Décembre 27, 2017

Traqué également par une équipe de chasse à courre, l'animal s'est réfugié dans une propriété privée de Bonneuil-en-Valois dans l'Oise.

Dans une vidéo postée sur Facebook par une habitante du village, on peut voir le cerf aux abois et blessé à une patte arrière, acculé par les chiens de chasse. Le maire et les riverains, présents sur les lieux, se sont fermement opposés à l'exécution du cerf.

"Ça a été chaud, témoigne-t-elle au Parisien. On devait être plus d'une trentaine". Après près de deux heures d'un face à face tendu entre les riverains et les chasseurs, ces derniers ont fini par céder, ordonnant à leurs chiens de se retirer. "Le propriétaire refusait de les laisser entrer chez lui", raconte une habitante. Les premiers ont finalement cédés sous la pression des habitants de Bonneuil-en-Valois, laissant repartir l'animal, sous la surveillance des gendarmes qui avaient fini par être appelés. Et de préciser: " Il ne bougeait plus, il nous regardait comme un pauvre malheureux, la langue pendante ensanglantée.

Un arrêté municipal interdit pourtant de venir chasser dans le village. Cet épisode résonne singulièrement alors que Nicolas Hulot a récemment affirmé qu'il n'abolirait pas la chasse à courre. "À chaque confrontation, cela se déroule dans une atmosphère de lutte des classes", explique le maire, Gilles Laveur, au Courrier Picard. Il "espère vraiment" que le projet de loi de Laurence Rossignol visant à interdire la chasse à courre "passe au Sénat".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL