Un célèbre "rooftopper" tombe du haut du 62ème étage — Chine

Claudine Rigal
Décembre 12, 2017

On voyait le jeune homme - surnommé le "premier rooftopper de Chine" - grimper en haut des gratte-ciels.

Sur le réseau social Weibo, il avait partagé plus de 300 vidéos de ses exploits.

L'annonce de sa mort a été rendue publique par son ex-compagne près d'un mois après l'accident.

Les acrobaties de Wu Yongning faisaient le tour du web.

Wu Yongning aimait se balader sur les toits et défier le vide. Mais a bout de force, il a finalement chuté, et filmé son accident mortel. C'était sans doute l'effort de trop. Après une légère pause de quelques secondes, le rooftopper essaye de remonter pour se mettre en "sécurité", en vain. Il essaie de s'aider de ses jambes mais ne trouve pas de prise sur la surface lisse de l'immeuble, et lâche brusquement prise.

DiversWu Yongning a tenté une ultime ascension qui devait lui permettre de gagner beaucoup d'argent.

D'après les déclarations de sa famille au Xiaoxiang Morning Herald, l'équilibriste participait à un challenge permettant de remporter 13.000 euros.

Mais ce 8 novembre dernier, l'aventure s'est semble-t-il tragiquement terminée pour le casse-cou: une vidéo relayée par de nombreux médias fiables, dont le magazine Time, la BBC et le Times, montrent en effet sa chute mortelle du toit d'un gratte-ciel de la ville de Changsha (Chine). La pratique du rooftopping est illégale. Le jeune homme, qui avait appris les arts martiaux dans son enfance, avait transformé sa passion pour les sensations fortes en gagne-pain.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL