Un journal pro Hezbollah titre "mort à l'Amérique" — Liban

Claudine Rigal
Décembre 7, 2017

Il a également demandé aux habitants "des camps de réfugiés à y participer", en référence aux 12 camps de réfugiés palestiniens au Liban installés près la création de l'Etat d'Israël.

"Jérusalem est au cœur de la cause palestinienne. Il dit qu'il n'y a que des individus palestiniens à qui il faut trouver un lieu de résidence", a dénoncé le chef du Hezbollah. "Aujourd'hui, ils ont rayé Jérusalem de l'équation", a-t-il ajouté.

L'annonce du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël a suscité de vives polémiques un peu partout dans le monde.

Le groupe du Hezbollah au Parlement libanais a qualifié jeudi la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël d'agression contre la Palestine et affirmé que seule la résistance permettrait au peuple palestinien de recouvrer ses droits. Le mouvement appelle "les Palestiniens, les Arabes et les musulmans (.) à se mobiliser rapidement et efficacement", avait déclaré le député Hassan Fadlallah dans une allocution télévisée.

Un journal libanais favorable au Hezbollah, Al Akhbar, a donné le ton jeudi en titrant "Mort à l'Amérique".

M. Nasrallah a qualifié la décision de M. Trump de "deuxième déclaration Balfour", en allusion au texte publié le 2 novembre 1917 et signé par le ministre britannique des Affaires étrangères de l'époque, Arthur Balfour, dans lequel il affirme que "le gouvernement britannique considère favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif".

Dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée, des milliers de manifestants ont répondu à l'appel du Hamas à une "nouvelle intifada".

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL