Un sommet pour déployer la finance climat — One Planet Summit

Pierre Vaugeois
Décembre 11, 2017

Organisé conjointement avec l'Organisation des Nations unies et le groupe de la Banque mondiale avec le soutien de plusieurs partenaires internationaux, ce Sommet vise à traduire en actions concrètes les engagements pris en 2015 à Paris, en insistant en particulier sur le rôle de la finance publique et privée dans la lutte contre les effets du changement climatique.

Le sommet sera principalement consacré à la mobilisation de financement pour faire avancer des projets concrets, dans tous les domaines de la lutte contre le changement climatique: énergies renouvelables, transports propres, agriculture, bâtiments et villes durables, protection des populations face aux impacts du changement climatique. Lancé par le président Emmanuel Macron après l'annonce des, le sommet se fait en association avec Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale et Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU.

Pour le ministère français de la transition écologique et solidaire, "ce sommet international, s'inscrit dans l'agenda et la logique de la mise en œuvre de l'Accord de Paris". Un mois plus tard, en clôture de la réunion du G20, le président français créait la surprise en annonçant la tenue d'un sommet à Paris pour les deux ans de l'accord.

Le porte-parole de la présidence, Femi Adesina, a indiqué dans un communiqué publié dimanche qu'avant le démarrage du du Sommet, le président nigérian va prendre part à un déjeuner offert par le président Emmanuel Macron de la France aux chefs d'Etat et de gouvernement au Palais de l'Elysée.

Au programme de cette journée, quatre panels thématiques, à savoir: "Changer l'échelle de la finance pour l'action climat", "Verdir la finance en faveur d'une économie durable", "Accélérer l'action locale et régionale en faveur du climat", "Renforcer les politiques publiques pour la transition écologique et solidaire".

Du 7 au 15 décembre, "le train du climat" stationnera à la Gare de l'Est à Paris, afin de favoriser la rencontre entre les scientifiques et les différents publics autour des enjeux du changement climatique.

Le Pape espère que cette rencontre, ainsi que toutes les autres initiatives allant dans la même direction, "favorisent une claire prise de conscience sur la nécessité d'adopter des décisions réellement efficaces pour lutter contre le changement climatique et, dans le même temps, combattre contre la pauvreté et promouvoir le développement humain intégral". C'est là la limite inférieure jugée cruciale pour la survie de nombreuses petites îles et de pays vulnérables.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL