1,5 million de cas par an en France, 250 morts — Infections alimentaires

Evrard Martin
Janvier 9, 2018

Dans cette étude, les estimations de morbidité et de mortalité ont été réalisées pour 21 agents pathogènes: 10 bactéries, 3 virus et 8 parasites.

Salmonelles, Listeria monocytogenes... Les produits contaminés sont nombreux. Les consommateurs doivent être particulièrement vigilants.

Vitalfood la cuisine saine des filles malignes
Vitalfood

Selon une étude de Santé Publique France, publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), les infections d'origine alimentaire tuent en moyenne 250 personnes chaque année en France. Il est ressorti de ce rapport que dans 70% des cas, les hospitalisations pour infection alimentaire étaient causées par des norovirus (responsables de la gastro-entérite et présents dans l'eau mais aussi les coquillages), des Campylobacter (bactéries notamment présentes dans le poulet), et enfin par des salmonelles, présentes dans les aliments d'origine animale peu cuits comme la viande hachée, les œufs crus ou le lait.

Les norovirus apparaissent responsables du plus grand nombre de cas (517.593 cas, soit 34% du nombre total de cas). Mais si l'on ne tient compte que des transmissions via les aliments, on dénombre 1,5 million d'infections, 17 600 hospitalisations et 256 décès. Au troisième rang pour le nombre d'hospitalisations (3.447 hospitalisations, 20% du total), ces virus ne se placent qu'au 7e rang pour les décès (8 morts, soit 3% du nombre total). Quant aux infections aux salmonelles, ceux-ci arrivent en 3 position en nombre de cas (183 002 cas, 12% du nombre total), en 2 position en nombre d'hospitalisations (4 106 hospitalisations, 24% du nombre total) et en 1 position en nombre de décès (67 cas décédés, 26% du nombre total).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL