Abaissement du niveau de la menace terroriste en Belgique

Evrard Martin
Janvier 23, 2018

Comme nous vous l'annoncions en exclusivité mercredi dernier, l'OCAM a ramené le niveau de la menace terroriste à 2 ce lundi.

Il a toutefois souligné que des militaires resteraient positionnés dans ou devant des lieux jugés sensibles. Les médias ont cité les centrales nucléaires ou des lieux de culte comme les synagogues.

Une menace de niveau 2 représente, d'après la réglementation, une menace "peu vraisemblable".

La Belgique, frappée le 22 mars 2016 par des attentats jihadistes revendiqués par le groupe Etat islamique (32 morts à Bruxelles), n'avait connu que les niveaux 3 et 4 depuis trois ans. L'Ocam y présentera sa dernière analyse. Ce niveau se trouve à 3 depuis les attentats de Paris en novembre 2015, ce qui correspond à une menace sérieuse.

Interrogé plus tôt dans la journée par le média local BelRTL, le ministre belge de la Justice Koen Geens a néanmoins souhaité nuancer cet abaissement du niveau de la menace, rappelant que "on ne gagne jamais la guerre contre le terrorisme de façon définitive".

Une réduction du nombre de militaires en rue, ou la suppression de la mesure, pourrait également être décidée par le gouvernement, le centre de crise et les services de sécurité.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL