Afrique du Sud: l'avenir de Jacob Zuma en débat à l'ANC

Xavier Trudeau
Janvier 22, 2018

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC), a confirmé lundi avoir "discuté" lors d'une réunion de sa direction du départ anticipé du controversé président Jacob Zuma, sans lui fixer cependant de "date butoir". "Nous avons convenu que le sujet était entre les mains des responsables". Mais l'avenir de Jacob Zuma est sur toutes les lèvres. Le secrétaire général de l'ANC Ace Magashule avait bien insisté jeudi: le dossier Zuma n'est pas à l'agenda. "Il n'y a pas de date butoir". "Nous n'avons pas pris de décision pour dire que le président Zuma doit partir ou que le président Zuma doit rester", a-t-il précisé.

Le site d'information News24 a publié une information similaire et souligne que la décision a été prise à l'unanimité des six membres de la direction de l'ANC. Le président est sur la sellette depuis qu'il a cédé la tête du parti.

La position de Jacob Zuma, au coeur de plusieurs scandales de corruption, a été fragilisée par l'élection de Cyril Ramaphosa à la présidence de l'ANC le mois dernier.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL