Allaiter pendant six mois réduit le risque de diabète chez la mère

Evrard Martin
Janvier 17, 2018

Les femmes qui allaitent leur bébé pendant au moins six mois ont un risque réduit de 47% de développer du diabète au cours de leur vie, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Journal of the American Medical Association (JAMA). Les avantages de l'allaitement sont nombreux que ce soit pour la mère ou le nouveau-né.

L'étude, réalisée aux Etats-Unis entre 1985 et 2015, a porté sur plus de 1.200 femmes âgées de 18 à 30 ans.

Près de 12 % des quelques 163 millions d'Américaines souffrent de diabète adulte et 27 millions sont considérées comme pré-diabétiques.

La raison des conséquences bénéfiques de l'allaitement pour la santé des femmes n'a pas été entièrement déterminée, ont relevé les chercheurs.

Ce lien se vérifie chez toutes les femmes, quelle que soit leur origine ethnique. En effet, les femmes voient leur risque de cancer ovarien et de maladies cardiovasculaires diminuer. Et du côté des nourrissons, l'allaitement favorise un meilleur développement cérébral et un taux plus bas d'obésité et d'asthme. Le lait maternel contient tous les nutriments nécessaires à leurs besoins. Les mères qui ont allaité pendant moins de six mois ont également réduit leur risque de diabète de 25%.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL