Au Forum de Davos, Macron va servir de vedette américaine pour Trump

Claudine Rigal
Janvier 11, 2018

Le président américain Donald Trump a prévu de se rendre au Forum économique de Davos, qui se tient du 22 au 26 janvier en Suisse.

Pour la chanteuse américaine Renee Rousseau, active au sein des "Democrats Abroad Switzerland", la visite de Donald Trump à Davos contredit une fois de plus ses promesses antérieures.

Mercredi, le Conseil Fédéral (l'équivalent du gouvernement en Suisse) y a consacré une partie de sa réunion hebdomadaire, tandis que la diplomatie suisse lançait les grandes manoeuvres pour tenter d'obtenir un entretien entre le président américain et son homologue helvétique, le socialiste Alain Berset, " même pour quelques minutes dans une arrière-salle d'un hôtel davosien", lâchait un journaliste politique à la radio publique RTS. La porte-parole de Donald Trump l'a annoncé officiellement: "Le président salue l'opportunité de présenter son programme de l'Amérique d'abord". "Au Forum économique mondial de cette année, le président a hâte de promouvoir ses politiques pour renforcer les entreprises américaines, les industries américaines et les travailleurs américains", a-t-elle dit. Ses successeurs ont préféré éviter de se rendre dans la célèbre station de ski par crainte de paraître loin des réalités.

La situation devrait être tout autre cette année.

En janvier 2000, Bill Clinton n'avait pas péché par excès de modestie à Davos, déclarant haut et fort que "l'Amérique se positionne comme la seule nation indispensable au monde". L'an dernier, les dirigeants et décideurs de la planète s'étaient concentrés sur l'impact qu'auraient les idées du tout nouveau président républicain sur l'économie mondiale.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL