Carles Puigdemont pressenti à la présidence de la Catalogne

Claudine Rigal
Janvier 10, 2018

L'ERC nie qu'il s'agirait d'un accord final sur le choix de M. Puigdemont comme président de la Catalogne. L'ERC a aussi confirmé l'entente.

Le Comité pour la Liberté, la Démocratie et la Solidarité avec la Catalogne organise ce mardi à partir de 18h30 un meeting international sur la situation politique après les élections du 21 décembre dernier (salle Guillaume de Nogaret, place Mirouze). Elle a cependant toujours fait valoir qu'elle a l'intention de soutenir un " gouvernement républicain ".

S'il est élu, on ignore comment Carles Puigdemont pourra gouverner la région de son exil bruxellois. Il est poursuivi notamment pour rébellion et sédition, crimes pour lesquels il encourt jusqu'à 30 ans de prison.

Pour Ines Arrimadas, dirigeante de Ciudadanos, le parti unioniste arrivé en tête aux élections, un fugitif ne peut pas présider la région.

Il a tout de même demandé à être libéré pour assister à la séance inaugurale du nouveau parlement de Barcelone, le 17 janvier.

Dans un éditorial publié mercredi sur le site d'informations Politico, Carles Puigdemont lance un nouvel appel au gouvernement espagnol pour qu'il ouvre des discussions.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL