Causette en liquidation judiciaire mais en sursis jusqu'au 28 février

Xavier Trudeau
Janvier 10, 2018

Le tribunal de commerce de Paris a prononcé la liquidation judiciaire du magazine féministe Causette, mais avec poursuite de l'activité jusqu'au 28 février, dans l'espoir d'une reprise du mensuel, a annoncé mardi son fondateur. Le tribunal de commerce de Paris a prononcé mardi la liquidation judiciaire des Editions Gynéthic, qui publient le magazine féminin, en proie à des difficultés financières.

Le tribunal de commerce " a aussi décidé la poursuite de l'activité jusqu'au 28 février, le temps que les candidat·es à la reprise fassent leurs offres ", précise le message. Il a continué depuis sa parution malgré tout, son 85 numéro étant sorti début janvier. Date limite: le 22 janvier. Ce qui laissera à la justice plus d'un mois pour les examiner et, peut-être, en valider une.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL