Comment s'organiser en 2018 pour optimiser ses congés — Jours fériés

Claudine Rigal
Janvier 5, 2018

Car d'ici le 31 décembre, les salariés qui le peuvent auront de nombreuses occasions de profiter d'un jour férié pour transformer un week-end classique en mini-vacances.

Mais cette année, le 1er mai tombe un mardi, et donc le 8 mai aussi.

Sans rien gaspiller en RTT, le lundi de Pâques, le 2 avril, et celui de la Pentecôte, le 21 mai, offrent déjà la perspective de deux week-ends de trois jours. C'est un mercredi, il sera donc plus difficile d'en tirer un pont puisqu'il faudra poser pour cela deux jours avant ou après.

Enfin, les salariés ne tireront pas grand chose de l'Assomption: le 15 août tombe un mercredi cette année, il faudrait donc poser deux jours avant et deux jours après pour arriver à une semaine entière de congés. Mais si c'est possible, cela offre carrément cinq jours sans travailler, en plein été. Par ailleurs, l'Ascension (le 10 mai) tombant un jeudi, un nouveau long week-end de farniente peut assez facilement vous tendre les bras. Autant de week ends de trois jours pour profiter d'un repos ou d'une escapade en famille ou entre amis. Le 1er mai, qui tombe un mardi, offre quant à lui l'opportunité d'un week-end de 4 jours. Il est donc intéressant de poser son lundi 24 décembre pour commencer à préparer le repas du réveillon.et pourquoi pas faire les courses de dernière minute, un coup de main bien sympathique pour le Père Noël.

Seules ombres au tableau: la fête nationale du 14 juillet sera un samedi, et celle de l'Armistice de 1918, un dimanche.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL