Crash d'un hélicoptère russe et mort de ses deux pilotes — Syrie

Claudine Rigal
Janvier 5, 2018

En raison d'une panne, un hélicoptère russe Mi-24 s'est écrasé le 31 décembre lors d'un transfert à l'aérodrome Hama, en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense. Les deux pilotes sont décédés.

L'accident s'est produit à la veille du Nouvel An.

Le ministère russe de la Défense a annoncé que le 31 décembre, un hélicoptère militaire Mi-24 a eu un atterrissage difficile et s'est écrasé à 15 kilomètres de la base aérienne Hama. L'accident serait vraisemblablement dû à un problème technique, aucun coup de feu n'ayant été tiré depuis le sol.

Le ministère russe de la Défense n'a pas fourni de précisions supplémentaires, notamment sur la mission de l'appareil. Il n'a pas, par exemple, indiqué si l'hélicoptère escortait un convoi humanitaire ou une unité de combat.

La Russie s'est activement impliquée dans le conflit en Syrie depuis septembre 2015, soutenant massivement le régime de Bachar al-Assad.

Le 12 décembre, le président russe Vladimir Poutine a ordonné un retrait partiel des troupes russes envoyées en Syrie, déclarant que la déroute de Daesh nécessitait dorénavant la présence d'un contingent réduit sur le territoire syrien. Moscou a annoncé qu'elle va maintenir en Syrie son Centre de réconciliation des belligérants, trois bataillons de police militaire, ainsi que la base aérienne de Hmeimim et la base militaire navale de Tartous.

Ses forces spéciales restent actives sur le terrain dans l'offensive contre le groupe terroriste, Daech, a annoncé Moscou.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL