Des effets indésirables trouvés sur la moitié des jeunes consommateurs — Boissons énergisantes

Evrard Martin
Janvier 17, 2018

A lire aussi: Etats-Unis: Un adolescent meurt après avoir bu trop de boissons à base de caféineSelon les résultats de l'enquête, réalisée par des chercheurs de l'université de Waterloo (Canada) et publiée dans le Canadian Medical Association Journal, 55,4 % des jeunes qui ont consommé des boissons énergisantes ont ressenti des désagréments physiques.

La consommation de boissons énergisantes a beaucoup augmenté chez les jeunes ces dernières années. En effet, elles contiennent un fort taux de caféine, de sucre, de vitamines, et d'acides aminés tels que la taurine.

A lire aussi: Alcool et boisson énergisante: Chez les jeunes, le cocktail serait aussi nocif que la cocaïne84,7 % des personnes testées avaient déjà consommé au moins une fois du café dans leur vie et il leur était demandé de comparer les effets indésirables des boissons énergisantes aux effets du café.

Plus de la moitié des utilisateurs ont notamment constaté palpitations cardiaques, nausées ou convulsions. Les effets de ces boissons sur les jeunes sont encore mal connus. Les effets sur la santé pourraient être dus (.) Lire la suite sur 20minutesBoissons énergisantes: Monster Energy poursuivi en justice après un décès aux Etats-UnisDiabète, cancer, obésité. Au total, 5,1% ont signalé des nausées, des vomissements ou de la diarrhée, 5% ont consulté un médecin, 3,6% ont déclaré éprouver des douleurs thoraciques et 0,2% ont déclaré avoir eu une crise d'épilepsie.

Les boissons énergisantes ne sont apparemment pas sans risque.

On notera qu'en France, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a récemment publié un article sur ces boissons, dans lequel elle revient sur le dispositif de surveillance spécifique mis en place en France depuis 2013.

Le professeur Hammond note que la législation canadienne interdit la vente de ces boissons aux enfants mais il note que "A ce jour, il n'existe pas de restrictions de vente de boissons énergisantes aux enfants, comme elles sont commercialisées en grande surface et que les enfants sont l'une des cibles privilégiées des campagnes publicitaires".

Il est aussi fortement déconseillé de recourir à ce type de boissons pendant une activité sportive.

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL