Dimitrov gagne le choc des outsiders contre Kyrgios — Open d'Australie

Solenn Plantier
Janvier 21, 2018

Laborieux au tour précédent, Grigor Dimitrov a encore souffert pour se hisser en 8es de finale aux dépens d'Andrey Rublev (20 ans), battu en quatre sets serrés (6-3, 4-6, 6-4, 6-4). Il est monté encore un peu plus en puissance ce dimanche face à Nick Kyrgios.

"Au 3e tour de l'Open d'Australie, hier à Melbourne, Nick Kyrgios a éliminé son idole Jo-Wilfried Tsonga - dont les exploits l'avaient inspiré dans son enfance - en quatre sets (7-6 (7/5), 4-6, 7-6 (8/6), 7-6 (7/5))". Souvent dominé dans l'échange, Kyrgios a été le meilleur dans les trois tie-breaks. Les 36 aces réussis par l'imprévisible Kyrgios (dont 15 dans le premier acte) n'ont pas suffi.

C'est finalement sa supériorité en fond de court (27 fautes contre 56 à son adversaire) et ses qualités en défense qui ont fait la différence. Vainqueur à Brisbane (en battant au passage Dimitrov), la tête de série 17 a manqué de réalisme dans les moments clés des trois jeux décisifs ou il s'est incliné (7-3, 7-4, 7-4). "C 'est toujours compliqué de jouer contre lui, a glissé Dimitrov". J'avais perdu contre lui il y a deux semaines. Profitant d'une baisse de régime de Dimitrov, Kyrgios s'est adjugé le troisième set 6-4 et a su rester en vie dans le dernier acte quand Dimitrov a servi pour le match à 5-3 et s'est tendu. Il a été particulièrement rigoureux, ne commettant que 18 fautes directes pendant tout le match. Il faut toujours être en alerte parce qu'on ne sait jamais à quoi s'attendre avec lui. "Kostyuk s'était sortie des qualifications puis avait gagné deux matches dans le grand tableau, pour devenir la plus jeune joueuse à atteindre le 3e tour de l'Open d'Australie depuis Martina Hingis en 1996". Ce résultat lui permet d'égaler les aboutissements de Stefan Edberg et Novak Djokovic à Melbourne Park (10 fois parmi les huit meilleurs du Chelem down under), s'agissant par ailleurs du 34e quarts de finale obtenu par le n.1 mondial dans sa carrière, tout comme l'ancienne légende Ivan Lendl. S'il écarte logiquement le Britannique Kyle Edmund, le Bulgare pourrait retrouver Rafael Nadal en demi-finales. Les deux hommes ayant livré une sublime bataille la saison dernière (victoire de l'Espagnol 6-3, 5-7, 7-6, 6-7, 6-4).

D'autres rapports CampDesrEcrues

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL